Disparitions forcées  
Introduction
Ab-Ak
Al-Ar
As-Az
Ba-Bel
Ben-Bez
Bi-Boug
Bouh-Bouou
Bour-Br
C
D
E
F
G
H
I
J-K
L
M
N
O
R
S
T
Y
Z
 
 

Nom : Khiat

Prénom : Saïd

Date de naissance (ou âge)  : 30 juin 1961

Etat-civil   : Célibataire

Nombre d'enfants :

Profession : Professeur de musique

Adresse : Tablat (Médéa)

Date de l'arrestation : 31 mai 1996

Heure :

Lieu de l'arrestation : Poste de police de Tablat

Agents responsables de l'arrestation : Policiers

Résumé des faits : Citoyen âgé de 35 ans, célibataire, professeur de musique au CEM, domicilié à Tablat (Médéa). Arrêté le 31 mai 1996 par des policiers. Accompagné de sa cousine dans un bus de voyageurs, il venait d'échapper à un faux barrage dressé par des individus armés sur la route. Arrivé à Tablat, il se rendit à la police pour faire une déclaration sur ce qui venait de se dérouler. Il ne revint plus. Le lendemain sa cousine reçoit un coup de téléphone d'un officier de l'armée qui la félicite pour son courage d'avoir convaincu les terroristes de ne pas les tuer. Ce serait la première fois. La cousine était perplexe car elle n'avait raconté à aucune autorité officielle ce qui s'était déroulé. Le service de police où s'était rendu Khiat a nié au début l'avoir reçu mais vu l'insistance de la famille, a fini par reconnaître qu'il avait fait sa déclaration mais serait reparti ensuite. Il n'y a eu aucune perquisition, le PV de la police n'a été rédigé que des mois plus tard.

Lieu (x) où la personne disparue a été localisée éventuellement :

  • Poste de police de Tablat

Démarches entreprises par la famille :

  • La famille déposera une plainte le 22 juin 1996 au niveau du tribunal de Tablat.
  • Lettres au wali, à la sûreté de la wilaya de Médéa, police, gendarmerie et armée, sans suites.

Observations :

Témoignage de la famille   :

 
Version imprimable
 
www.algeria-watch.org