Disparitions forcées  
Introduction
Ab-Ak
Al-Ar
As-Az
Ba-Bel
Ben-Bez
Bi-Boug
Bouh-Bouou
Bour-Br
C
D
E
F
G
H
I
J-K
L
M
N
O
R
S
T
Y
Z
 
 

Nom : Kenouala

Prénom : Boudjemaa

Date de naissance (ou âge)  : 5 septembre 1965

Etat-civil   : célibataire

Nombre d'enfants :

Profession : employé à naftal

Adresse : Constantine

Date de l'arrestation : 19 juillet 1994

Heure : 22h

Lieu de l'arrestation : domicile

Agents responsables de l'arrestation : services de sécurité

Résumé des faits : Jeune homme de 29 ans, célibataire et employé à Naftal, il a été arrêté avec d'autres personnes de la même cité dans la nuit di 19 juillet 1994. La famille n'a eu aucune nouvelle de lui. Le 15 septembre 1995 à 23h, les corps ont été jetés dans la grotte dite Mimouna sur la route de Sidi M’cid prés des domiciles. Ils portaient les marques d’atroces tortures. Traces de brûlures au chalumeau, membres mutilés à la scie et fracassés, complètement déformés. Les habitants de la cité furent surpris par des rafales de coups de feu. Le matin, ils découvrent les cadavres criblés de balles. En réalité les personnes étaient déjà mortes depuis longtemps sous l’effet de la torture et les coups de feu n’étaient qu’une tactique pour masquer la véritable nature de leur mort et pour terroriser la population. 07 cadavres atrocement mutilés furent reconnus par leurs familles qu’ils ont récupéré. Quelque temps après les services de sécurité ont encerclé les maisons et repris les cadavres qu’ils ont enterrés eux même au cimetière central de Constantine. Les corps étaient  : les 3 frères Cheribet, les 2 cousins Boudraa, Kenouala et Boulenouar

Lieu (x) où la personne disparue a été localisée éventuellement :

  • Il n'a pu être localisé durant toute la période de disparition

Démarches entreprises par la famille :

Observations :

Témoignage de la famille   :
 
Version imprimable
 
www.algeria-watch.org