Disparitions forcées  
Introduction
Ab-Ak
Al-Ar
As-Az
Ba-Bel
Ben-Bez
Bi-Boug
Bouh-Bouou
Bour-Br
C
D
E
F
G
H
I
J-K
L
M
N
O
R
S
T
Y
Z
 
 

Nom : Djaïma

Prénom : Tayeb

Date de naissance (ou âge)  : 26 juillet 1963

Etat-civil   : Marié

Nombre d'enfants :

Profession :

Adresse  : Ras El Oued ( Bordj Bou Arréridj)

Date de l'arrestation : 22 juillet 1994

Heure : nuit

Lieu de l'arrestation : domicile

Agents responsables de l'arrestation : Services de sécurité.

Résumé des faits : Citoyen âgé de 31 ans, demeurant à Ras El Oued, arrêté le 22 juillet 1994 par les services de sécurité de Bordj Bou Arréridj. Au cours de cette nuit, une quinzaine de citoyens avaient été enlevés dans cette localité. Des rumeurs faisaient état de leur exécution sommaire. Les multiples démarches entamées par la famille n'ont pu aboutir. Les autorités algériennes ont informé le groupe de travail sur les disparitions forcées et les familles des victimes que certains des disparus de cette nuit ont été retrouvés morts dans une proche forêt. Aucun certificat de décès n'a été remis aux familles, aucune enquête diligentée.

Lieu (x) où la personne disparue a été localisée éventuellement :

  • N'a jamais pu être localisé par sa famille.

Démarches entreprises par la famille :

  • Plainte auprès de la justice.
  • Lettres aux autorités politiques et à l'ONDH, sans suites.

Observations :

  • En réponse à une requête du groupe de travail sur les disparitions forcées de l'ONU, les autorités ont répondu que Djaïma Tayeb et d'autres citoyens auraient été assassinés par des « terroristes » et jetés dans la forêt de la localité !!!
Témoignage de la famille   :
 
Version imprimable
 
www.algeria-watch.org