Disparitions forcées  
Introduction
Ab-Ak
Al-Ar
As-Az
Ba-Bel
Ben-Bez
Bi-Boug
Bouh-Bouou
Bour-Br
C
D
E
F
G
H
I
J-K
L
M
N
O
R
S
T
Y
Z
 
 

Nom : Dardakh

Prénom : Saïd

Date de naissance (ou âge)  : 10 janvier 1965

Etat-civil   : Marié

Nombre d'enfants :

Profession :

Adresse : Guemmar (El Oued).

Date de l'arrestation : 08 août 1992

Heure : 02 heures

Lieu de l'arrestation : Domicile familial

Agents responsables de l'arrestation : Militaires

Résumé des faits : Citoyen âgé de 27 ans, demeurant à Guemmar (El Oued), enlevé de son lit le 8 août 1992 à 2h du matin par des militaires et déporté au camp de Ouargla. Il restera dans ce camp 8 mois jusqu'à l'incendie de ce dernier suite à un mouvement de révolte des déportés en raison des conditions de vie. Il sera alors incarcéré à la prison militaire de Ouargla. Les visites familiales lui furent interdites durant l'année 1993. Selon le témoignage de son épouse, les militaires lui feront comprendre que son mari avait été condamné à 2 ans de prison et qu'il allait être libéré après avoir purgé sa peine. Après deux années, son épouse inquiète de sa non libération, ira à la prison militaire de Ouargla s'enquérir de son sort. Dans un premier temps, les militaires lui répondront qu'il avait été libéré, puis se rétracteront et l'orienteront vers le camp de concentration de Aïn M'Guel, puis vers le tribunal militaire où on lui répondra que son mari aurait pris la fuite. En 1997, à la libération de ses anciens compagnons, son épouse apprendra qu'en 1995, il aurait été transféré ainsi que 6 autres détenus vers une destination inconnue.

Lieu (x) où la personne disparue a été localisée éventuellement :

  • Camp de concentration de Ouargla.
  • Prison militaire de Ouargla.

Démarches entreprises par la famille :

  • Plainte déposée par la famille auprès du tribunal.
  • Lettres aux autorités militaires et civiles, sans suites.

Observations :

Témoignage de la famille   :
 
Version imprimable
 
www.algeria-watch.org