Disparitions forcées  
Introduction
Ab-Ak
Al-Ar
As-Az
Ba-Bel
Ben-Bez
Bi-Boug
Bouh-Bouou
Bour-Br
C
D
E
F
G
H
I
J-K
L
M
N
O
R
S
T
Y
Z
 
 

Nom : Bouteldja

Prénom : Mohamed

Date de naissance (ou âge) : 13 janvier 1956

Etat-civil : Marié  

Nombre d’enfants : 05

Profession : Manutentionnaire        

Adresse : Gué de Constantine. Alger.

Date de l’arrestation : 11 mars 1996 

Heure : 06 heures

Lieu de l’arrestation : Lieu de travail.

Agents responsables de l’arrestation : Policiers

Résumé des faits : Citoyen âgé de 40 ans, manutentionnaire, habitant Gué de Constantine, Alger. Arrêté le 11 mars 1996 à 6h du matin à la sortie de son lieu de travail (Entreprise nationale des emballages métalliques) par des policiers. Devant cette absence inhabituelle, son épouse ira sur son lieu de travail à sa recherche puis à la brigade de gendarmerie qui rejettera toute responsabilité  dans son arrestation. Le lendemain de sa disparition, il réapparaîtra dans le quartier. Il sera ramené par des gendarmes, des militaires et des éléments de la garde républicaine pour procéder à l’arrestation d’un voisin, le nommé Himam Chérif. Le chef des militaires, un certain Tarhaoui, abordera l’épouse du «disparu » pour la rassurer qu’il ne lui arrivera rien de grave. Son frère aîné ira à sa recherche au centre de Châteauneuf. Il sera arrêté à son tour par des policiers durant 24h avant de le relâcher. Bouteldja Mohamed avait déjà été arrêté et emprisonné pendant un an. Il avait été enlevé une seconde fois de son lieu de travail. Un collègue qui a témoigné a été licencié.

Lieu (x) où la personne disparue a été localisée éventuellement :

  • N’a jamais pu être localisé par sa famille.

Démarches entreprises par la famille :

  • Plainte pour enlèvement auprès du tribunal d’El Harrach  (2 mai 1998)
  • Lettres au médiateur de la République et à l’ONDH.

Observations :

  • Avait déjà été emprisonné pendant un an.

Témoignage de la famille :

 
Version imprimable
 
www.algeria-watch.org