Disparitions forcées  
Introduction
Ab-Ak
Al-Ar
As-Az
Ba-Bel
Ben-Bez
Bi-Boug
Bouh-Bouou
Bour-Br
C
D
E
F
G
H
I
J-K
L
M
N
O
R
S
T
Y
Z
 
 

Nom : Bourenane

Prénom : Ahcène

Date de naissance (ou âge) : 25 août 1953

Etat-civil : Marié 

Nombre d’enfants : 03

Profession : Conseiller juridique.        

Adresse : Jijel

Date de l’arrestation : 1er juillet 1995

Heure : 22 heures

Lieu de l’arrestation : Domicile

Agents responsables de l’arrestation : Services de sécurité

Résumé des faits : Citoyen âgé de 42 ans, conseiller juridique à la société Eriad de Jijel, ancien maire du FIS en 1990 d’El Aouana, arrêté à son domicile à Jijel le soir du 1er juillet 1995 à 22h par des agents des services de sécurité venus à bord d’un véhicule banalisé de type Renault Express blanche (immatriculation : 388 – 193 – 18) il avait reçu le matin même une convocation du tribunal de Jijel pour le lendemain. Malade (opéré pour une double cataracte) il était avant son arrestation, sous contrôle médical régulier. Il est à noter que le lendemain de son enlèvement, une bande de miliciens sous la direction d’un certain F.A., accompagnés d’un “repenti” du nom de B.M, se sont présentés au domicile familial à la recherche d’une tente de camping qui se trouvait à la maison. Dans son talkie-walkie, un milicien dira à la personne avec qui il était en contact radio : ”Heureusement qu’on a trouvé la tente, sinon, on aurait dynamité la maison”.

Lieu (x) où la personne disparue a été localisée éventuellement :

  • Sa famille n’a jamais pu le localiser.

Démarches entreprises par la famille :

  • Lettres au ministre de la justice, l’ONDH et au médiateur de la République.

Observations :

  • Son frère Ferhat sera également enlevé le 1er juillet 1995 par les mêmes services de sécurité et sera également porté disparu.

Témoignage de la famille :

 
Version imprimable
 
www.algeria-watch.org