Disparitions forcées  
Introduction
Ab-Ak
Al-Ar
As-Az
Ba-Bel
Ben-Bez
Bi-Boug
Bouh-Bouou
Bour-Br
C
D
E
F
G
H
I
J-K
L
M
N
O
R
S
T
Y
Z
 
 

Nom : Boulenouar

Prénom : Mourad

Date de naissance (ou âge)  : 18 janvier 1968 à Constantine

Etat-civil   : Célibataire

Nombre d'enfants :

Profession : Mécanicien industriel

Adresse : Ancienne poudrière , Constantine.

Date de l'arrestation : 22 juillet 1994

Heure : 22 h après la prière du soir

Lieu de l'arrestation : Mosquée de son quartier

Agents responsables de l'arrestation : Services de sécurité

Résumé des faits : Citoyen âgé de 26 ans, mécanicien industriel, demeurant à Constantine. Arrêté le 22 juillet 1994 à 22h à la mosquée de son quartier. La police pénètre au sein de la mosquée empêchant la prière surérogatoire après celle du Icha. Les policiers ont procédé à l’arrestation d’un grand nombre de fidèles. Quelques jours après ils ont libéré en deux vagues successives un certain nombre de personnes mais pas Boulenouar Mourad. Le 15.09.1994 à 23h 30 des coups de feu nourris ont été entendus et le lendemain 07 corps criblés de balles et portant des marques de tortures horribles ont été retrouvés dans le quartier sans aucun papier pour identifier les corps mais ils ont été reconnus et identifiés comme étant ceux de : Boulenouar MouradBoudraa Abdelaziz – Les 3 frères Cheribet- Boudraa Mouloud –Kemnouala Boudjemaa

Les corps ont été récupérés par leurs familles mais la police les a repris.

Lieu (x) où la personne disparue a été localisée éventuellement :

  • Caserne militaire de Mansourah.

Démarches entreprises par la famille :

  • Plainte auprès du tribunal de Constantine.
  • Lettres aux autorités politiques, à l'ONDH et au médiateur de la République.

Observations :

Témoignage de la famille   :

 
Version imprimable
 
www.algeria-watch.org