Disparitions forcées  
Introduction
Ab-Ak
Al-Ar
As-Az
Ba-Bel
Ben-Bez
Bi-Boug
Bouh-Bouou
Bour-Br
C
D
E
F
G
H
I
J-K
L
M
N
O
R
S
T
Y
Z
 
 

Nom : Adjeroud

Prénom : Tahar

Date de naissance (ou âge) : Né le 23 avril 1951 à El Aouana- Jijel

Etat-civil : Marié et père de 08 enfants

Profession : Maçon      

Adresse : Village d’El Aouana- Willaya de Jijel

Date de l’arrestation : 10 mars 1995

Heure : 11H00 du matin

Lieu de l’arrestation : Caserne de l’ANP de la Commune de Selma- El Aouana

Agents responsables de l’arrestation : Militaires de l’ANP de la caserne installée dans les locaux de la mairie de Selma située près de son domicile. Il avait déménagé à El Aouana, un village voisin à cause de l’insécurité que faisait régner l’armée ; Il était revenu dans la maison familiale à Selma le 10/03/1995 accompagné de son cousin Youcef pour déménager. Il a constaté que son domicile avait été dégradé. Il s’est plaint alors des militaires de la caserne dénonçant l’atteinte à son domicile ; pour toute réponse, ceux-ci l’ont arrêté et il est disparu depuis.

Lieu (x) où la personne disparue a été localisée  : caserne de l’armée hébergée dans la mairie de Selma le jour même.

Recours internes : Des recherches ont été effectuées après l’arrestation par les membres de la famille auprès des autorités judiciaires et des services ayant procédé à l’arrestation:
En particulier la famille s’est informée du sort de la victime auprès de la caserne militaire de Selma et du secteur militaire de Jijel.
La famille a également fait des démarches auprès du Procureur de la république, du tribunal de Jijel et du procureur général de la Cour de Jijel.

Source: Association des familles de disparus de Jijel

 
Version imprimable
 
www.algeria-watch.org