Fonction publique : L'Intersyndicale mobilise pour le 1er Mai

par Sofiane M., Le Quotidien d'Oran, 23 avril 2009

L'Intersyndicale autonome de la Fonction publique veut faire de la prochaine Journée mondiale des travailleurs, coïncidant avec le 1er Mai de chaque année, une date symbole des revendications socioprofessionnelles des fonctionnaires algériens.

Elle renoue avec la mobilisation de masse en annonçant un rassemblement de ses militants à Alger pour la matinée du 1er Mai suivi, dans l'après-midi, d'un meeting autour des libertés syndicales et pouvoir d'achat. La principale revendication de l'Intersyndicale autonome est liée au pouvoir d'achat des travailleurs, dont la détérioration a été confirmé mardi par la publication des derniers chiffres de l'Office national des statistiques (ONS) pour le 1er trimestre de l'année en cours. La hausse du coût de la vie, qui affecte ces dernières années les Algériens, a atteint son paroxysme ces trois derniers mois avec un taux d'inflation de 6,1 %. Un accroissement excessif du coût de la vie qui pèse désormais sur le pouvoir d'achat des petites bourses et en particulier des fonctionnaires, d'autant plus que cette inflation touche surtout les produits alimentaires de large consommation.

Cette inflation galopante apporte de l'eau au moulin de l'Intersyndicale autonome qui n'est pas prête de laisser passer une telle occasion pour renouer avec la contestation. Pour l'Intersyndicale, le moment semble opportun pour mettre la pression sur le gouvernement, dans le but bien précis d'arracher le maximum d'acquis pour les fonctionnaires. L'organisation syndicale demandera la satisfaction des promesses faite par le président de la République en février à Arzew pour la révision à la hausse du SNMG. Autre revendication de l'Intersyndicale, la garantie des libertés syndicales contre toutes atteintes de l'administration. L'organisation syndicale réitère également sa «disponibilité à l'ouverture aux autres forces syndicales saines» pour défendre les intérêts des travailleurs. Il y a lieu de préciser que la plateforme de revendications de l'Intersyndicale autonome tourne autour de six points, à savoir, la hausse du SNMG, la suppression de l'article 87 bis, l'augmentation du point indiciaire, l'intégration des contractuels et vacataires, une «retraite de dignité» et des services publics de qualité et accessibles à tous.

 
Version imprimable
Luttes syndicales  
www.algeria-watch.org