CISA

Comité International de Soutien aux Syndicats Autonomes Algériens

REPRESSION DU MOUVEMENT DES ENSEIGNANTS CONTRACTUELS EN ALGERIE LE 10 NOVEMBRE 2009

11 novembre 2009

Le 10 novembre, les enseignants contractuels ont participé à une grève massivement suivie pour protester contre la dégradation de leurs conditions de travail et exiger un salaire décent et l'ouverture des postes nécessaires dans l'Education.
Cette grève a été une réussite car elle traduit des revendications légitimes.
La réponse des autorités est d'une indignité complète. Une fois de plus, l'appareil répressif s'est abattu sur les manifestants, hommes et femmes. La police a fait preuve d'une violence inouïe et indigne d'un Etat de droit. Des manifestantes et des manifestants ont même été arrêtés et conduits au commissariat le plus proche, parmi celles-ci et ceux-ci des membres du Snapap Education et de l'intersyndicale éducation des autonomes. La présidente du Conseil de l'Education Snapap ainsi que de représentants locaux ont été licenciés sans motif, qui plus est! Une telle décision est proprement scandaleuse! Une fois de plus, le pouvoir s'acharne sur les autonomes et nie les droits élémentaires des citoyens. Le CISA dénonce vivement la brutalité des autorités algériennes qui ordonnent une telle répression. Le CISA exige que les manifestants soient immédiatement relâchés et ne soient pas poursuivis. Le Comité exige également la réintégration immédiate de la présidente et des élus du Conseil de l'éducation licenciés. Nos partenaires internationaux ont d'ores et déjà été alertés et se mobilisent pour dénoncer une telle injustice.
Le CISA apporte son soutien total aux manifestants!

 

 

Pour le CISA,
Stéphane Enjalran,
Secrétaire Général
(Association Loi de 1901)
comintersaa@gmail.com

 
Version imprimable
Luttes syndicales  
www.algeria-watch.org