Retraités de l'ANP: Les pensions revalorisées à partir d'avril

par Salah C., Le Quotidien d'Oran, 10 mars 2013

120.000 retraités de l'ANP ainsi que 240.000 ayants droit bénéficieront, dès le mois prochain, de la revalorisation de leurs pensions et ce, conformément à une loi approuvée aussi bien par l'APN que le Sénat, et dont le décret vient d'être publié dans le Journal officiel. C'est ce que nous a révélé, hier, le général en retraite, Mohamed Oudaï, en marge de l'assemblée générale élective du bureau d'Oran de l'Organisation nationale des retraités de l'Armée populaire nationale, active depuis septembre 2012. Une AGE qui survient après celles organisées pour les wilayas de Bouira et Chlef. Le général en retraite Oudaï, en sa qualité de président de l'ONR-ANP, a précisé que l'essence même de cette organisation est de prendre en charge cette catégorie de retraités, notamment après le déclin de l'Association des retraités militaires et du personnel civil assimilé, créée en 1992. Cette nouvelle représentation, qui proposera lors d'une assemblée générale que la mention des ayants droit soit mentionnée dans l'appellation de l'organisation, ambitionne de prendre en charge les préoccupations, notamment en matière de santé, de quelque 360.000 membres et se veut un trait d'union entre ces derniers et la tutelle ministérielle. M. Oudaï a précisé que depuis la création de l'organisation, beaucoup d'acquis ont été obtenus à travers des contacts établis avec les directeurs centraux du MDN et notamment ceux de la santé et des affaires sociales. Notre interlocuteur soulève la question des anciens éléments de l'ANP souffrant de handicaps qui, grâce à la télémédecine, il sera possible désormais de les prendre en charge à leurs domiciles et leur faciliter l'accès aux soins. Le premier responsable de l'ONR-ANP estime que cette catégorie de retraités ainsi que les ayants droit constituent une des priorités. Au plan de la représentation, M. Oudaï précise que l'organisation fait actuellement l'unanimité et les deux dernières wilayas à l'avoir rejointe sont celles de Tizi Ouzou et Béjaïa. Cependant, le plus grand acquis demeure, selon lui, la revalorisation des pensions de retraite et cette fois à travers une loi, alors que dans le passé, elle s'effectuait par le biais d'ordonnances. Il rappelle que les pensions sont restées figées depuis plusieurs années et certains retraités des années 80 n'ont pas bénéficié de la moindre augmentation. Désormais, cette loi permettra le nivellement des pensions de retraites, et entre les anciens retraités et les nouveaux, la différence n'est évaluée qu'à 20%. En clair, les anciens retraités percevront le double, voire le triple des pensions. La loi a la particularité d'annoncer que la revalorisation des pensions de retraite suivra le coût de la vie ainsi que l'évolution du SNMG. L'autre acquis incontestable pour les anciens retraités militaires est la revue à la hausse de l'ordre de 100% de la prime d'invalidité qui passe à 2.800 DA, avec effet rétroactif de deux années. Les anciens retraités bénéficieront d'un rappel d'une année avec une révision en fonction des salaires des militaires actifs.

 
Version imprimable
 
www.algeria-watch.org